Un très joli texte.... qui fait réfléchir (et pleurer)

Nos amis les animaux, à poils longs, à poils courts voir même sans poils, ou bien encore avec plumes. Les autres races de chiens, les chats, les rats, les hamsters, petits animaux ou grands. Venez nous parler de ses problèmes ou nous faire profiter de vos photos. :animaux:

Un très joli texte.... qui fait réfléchir (et pleurer)

Messagepar Dafy&Gus&Mia » 10 Fév 2009, 17:37

Voici un texte que j'ai trouvé sur un blog, et qui m'a ému aux larmes... Je tenais donc à vous le faire partager:

Ami pour la vie

Quand j'étais un chiot, je t'ai amusé avec mes cabrioles et t'ai fait rire. Tu m'as appelé ton enfant, et en dépit de plusieurs chaussures mâchées et quelques oreillers assassinés, je suis devenu ton meilleur ami. Toutes les fois que j'étais méchant tu agitais ton doigt vers moi et me demandais "Comment est-ce possible ?" , mais après on s'amusait ensemble. Mon éducation a pris un peu plus longtemps que prévu, parce que tu étais terriblement occupé, mais nous y avons travaillé ensemble. Je me souviens de ces nuits où je fouinais dans le lit et écoutais tes confidences et rêves secrets, et je croyais que la vie ne pourrait pas être plus parfaite.

Nous sommes allés pour de longues promenades et courses dans le parc, promenades de voiture, arrêts pour de la crème glacée (j'ai seulement eu le cornet parce que " la glace est mauvaise pour les chiens, " comme tu disais), et je faisais de longues siestes au soleil en attendant que tu rentres à la maison. Progressivement, tu as commencé à passer plus de temps au travail et à te concentrer sur ta carrière, et plus de temps à chercher un compagnon humain. Je t'ai attendu patiemment, t'ai consolé après chaque déchirements de cœur et déceptions, ne t'ai jamais réprimandé au sujet de mauvaises décisions, et me suis ébattu avec joie lors de tes retours au foyer. Et puis tu es tombé amoureux. Elle, maintenant ta femme, n'est pas une "personne-chien ", mais je l'ai accueillie dans notre maison, essayé de lui montrer de l'affection, et lui ai obéi. J'étais heureux parce que tu étais heureux. Ensuite les bébés humains sont arrivés et j'ai partagé votre excitation. J'étais fasciné par leur couleur rose, leur odeur, et je voulais les pouponner aussi. Seulement vous vous êtes inquiétés que je puisse les blesser, et j'ai passé la plupart de mon temps banni dans une autre pièce ou dans une niche. O, comme je voulais les aimer, mais je suis devenu un “prisonnier de l'amour ".chien triste abandonné Comme ils ont commencé à grandir, je suis devenu leur ami. Ils se sont accrochés à ma fourrure et se sont levés sur leurs jambes branlantes, ont poussé leurs doigts dans mes yeux, fouillé mes oreilles, et m'ont donné des baisers sur le nez. J'aimais tout d'eux et leurs caresses - parce que les tiennes étaient maintenant si peu fréquentes - et je les aurais défendus avec ma vie si besoin était. J'allais dans leurs lits et écoutais leurs soucis et rêves secrets, et ensemble nous attendions le son de ta voiture dans l'allée. Il y eut un temps, quand les autres te demandaient si tu avais un chien, tu leur montrais une photo de moi dans ton portefeuille et tu leur racontais des histoires à mon propos. Ces dernières années tu répondais juste " oui " et changeais de sujet. Je suis passé du statut de " ton chien" à " seulement un chien, " et vous vous êtes offensés de chaque dépense pour moi. Maintenant, vous avez une nouvelle occasion de carrière dans une autre ville, et vous allez déménager dans un appartement qui n'autorise pas d'animaux familiers. Tu as fait le bon choix pour ta " famille", mais il y eut un temps où j'étais ta seule famille. J'étais excité par la promenade en voiture jusqu'à ce que nous arrivions au refuge pour animaux. Cela sentait les chiens et chats, la peur, le désespoir. Tu as rempli la paperasserie et as dit : " Je sais que vous trouverez une bonne maison pour elle." Ils ont haussé les épaules et vous ont jeté un regard attristé. Ils comprennent la réalité qui fait face à un chien entre deux âges, même un avec "des papiers." Tu as dû forcer les doigts de ton fils pour les détacher de mon col et il a crié " Non, Papa ! S'il te plaît, ne les laisse pas prendre mon chien !" Et je me suis inquiété pour lui. Quelles leçons lui avez-vous apprises à l'instant au sujet de l'amitié et la loyauté, au sujet de l'amour et de la responsabilité, et au sujet du respect pour toute vie ? Tu m'as donné un " au revoir- caresse" sur la tête, as évité mes yeux, et as refusé de prendre mon collier avec vous. Après votre départ, les deux gentilles dames ont dit que vous saviez probablement au sujet de votre départ il y a de cela plusieurs mois et que vous n'aviez rien fait pour me trouver une autre bonne maison. Elles ont secoué la tête et ont dit : " Comment est-ce possible ?". Ils sont aussi attentifs à nous ici dans le refuge que leurs programmes chargés le leur permettent. Ils nous nourrissent, bien sûr, mais j'ai perdu l'appétit il y a plusieurs jours. Au début, chaque fois que quelqu'un passait près de ma cage, je me dépêchais en espérant que c'était toi, que tu avais changé d'avis, que c'était juste un mauvais rêve... ou j'espérais tout au moins que ça soit quelqu'un qui se soucie de moi et qui pourrait me sauver. Quand je me suis rendu compte que je ne pourrais pas rivaliser avec les autres chiots qui folâtraient pour attirer l'attention, je me suis retiré dans un coin de la cage et ai attendu. J'ai entendu ses pas quand elle s'approchait de moi en fin de journée, et j'ai trottiné le long de l'allée jusqu'à une pièce séparée. Une pièce heureusement tranquille. Elle m'a placé sur la table et a frotté mes oreilles, et m'a dit de ne pas m'inquiéter. Mon cœur battait d'appréhension à ce qui était à venir, mais il y avait aussi un sentiment de soulagement. Le "prisonnier de l'amour" avait survécu à travers les jours. Comme c'est dans ma nature, je me suis plutôt inquiété pour elle. Le fardeau qu'elle porte pèse lourdement sur elle, et je le sais, de la même manière que je connaissais votre humeur chaque jour. Elle a placé une chaîne doucement autour de ma patte de devant et une larme a roulé sur sa joue. J'ai léché sa main de la même façon que je te consolais il y a tant d'années. Elle a glissé l'aiguille hypodermique habilement dans ma veine. Quand j'ai senti la piqûre et le liquide se répandre à travers mon corps, je me suis assoupie, l'ai examinée de mes gentils yeux et ai murmuré : " Comment as-tu pu ?". Peut-être parce qu'elle comprenait mon langage, elle a dit " je suis si désolée." Elle m'a étreint, et m'a expliqué précipitamment que c'était son travail de s'assurer que j'allais à une meilleure place où je ne serais pas ignorée ou abusée ou abandonnée, où j'aurais à pourvoir moi-même à mes besoins, une place remplie d'amour et de lumière très différent de cet endroit. Et avec mes dernières forces, j'ai essayé de me transporter jusqu'à elle et lui expliquer avec un coup sourd de ma queue que mon " Comment as-tu pu ?" n' était pas dirigé contre elle. C'était à toi, Mon Maître Bien-aimé, que je pensais.

Je penserai à toi et t'attendrai à jamais.
Dafy du Domaine des Molosses
Gus du Bois de Saint Cyr
Malabar Princess iz Palevyh Buldogov
Avatar du bouledogue
Dafy&Gus&Mia
Very Important Bouledogue
Very Important Bouledogue
 
Messages: 3396
Âge: 31 ans
Enregistré le: 14 Juin 2008, 21:26
Localisation: RP
Prénom du maître: Mélanie
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue: Dafy 04/06/2008, Gus 17/12/2011 et Mia 02/06/2013

Publicité

Messagepar Julie&Shalom » 10 Fév 2009, 17:39

Ca du etre posté 10 fois au moins , et c'est tres émouvant :oops:
Julie&Shalom
 

Publicité

Messagepar Dafy&Gus&Mia » 10 Fév 2009, 17:44

Merci de me dire que je ne suis pas originale.. grrrrr... Ben moi j'ai envie de le poster pour la 11ème fois, voila! NA!
Avatar du bouledogue
Dafy&Gus&Mia
Very Important Bouledogue
Very Important Bouledogue
 
Messages: 3396
Âge: 31 ans
Enregistré le: 14 Juin 2008, 21:26
Localisation: RP
Prénom du maître: Mélanie
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue: Dafy 04/06/2008, Gus 17/12/2011 et Mia 02/06/2013

Publicité

Messagepar Julie&Shalom » 10 Fév 2009, 17:46

moi une fois m'a suffit j avais les larmes aux yeux !!!

en plus tu t'es trompée de rubrique :o :o
Julie&Shalom
 

Publicité

Messagepar Vickie Baika et Pepitte » 10 Fév 2009, 17:58

je l'ai eu chez mon véto cela s'appel " LA PRIERE DU CHIEN "
Vickie Baika et Pepitte
Grand Maître bouledogue
Grand Maître bouledogue
 
Messages: 23228
Âge: 4 ans
Enregistré le: 14 Mai 2006, 19:32
Prénom du maître: Paulette
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue: vickie : 21.09.2004
baika : 11.11.2006

Publicité

Messagepar Brontë » 10 Fév 2009, 18:05

C'est la première fois que le lis ce texte moi..
Bravo, j'ai les larmes aux yeux!!!

Mais c'était un très beau texte.
B Power



"Les chiens ne m'ont jamais mordue. Seulement les humains ... "

Marilyn Monroe
Avatar du bouledogue
Brontë
Bouledogue sage
Bouledogue sage
 
Messages: 2842
Âge: 45 ans
Enregistré le: 03 Mar 2008, 22:23
Localisation: Morbihan
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar Baros » 10 Fév 2009, 18:12

C'est toujours avec les larmes aux yeux que je lis ce texte.
Il est tellement d'actualité :cry:
Avatar du bouledogue
Baros
Very Important Bouledogue
Very Important Bouledogue
 
Messages: 4628
Âge: 68 ans
Enregistré le: 17 Sep 2006, 00:26
Localisation: Bruxelles
Prénom du maître: Monique
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue: 21 novembre 2005

Publicité

Messagepar sundy » 10 Fév 2009, 18:28

C'est vrai que j'ai déjà lu ce texte. Si triste qu'il soit, il est trés touchant et malheureusement tellement réelle que l'on ne peut retenir nos larmes.

C'est bien de le faire circuler au moins, ça peut en faire réfléchir certains sauf qu'ici, on est tous maboule des bouledogues et je ne crois pas que cela arrivera à l'un d'entre nous. :wink:
Sabrina et Sundy (S-S)
DE LA HAUT, TU VEILLES SUR NOUS TOUT COMME NOUS AVONS VEILLE SUR TOI. JE T'AIME FOREVER MON ZOLI COEUR.

http://sundy27.skyblog.com
PHOTOS D'EDOUARD SUR LE BLOG.
Avatar du bouledogue
sundy
Jeune bouledogue
Jeune bouledogue
 
Messages: 412
Âge: 43 ans
Enregistré le: 08 Oct 2006, 12:39
Localisation: Eure
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar Dafy&Gus&Mia » 10 Fév 2009, 22:18

Non, mais ca peut décourager ceux qui ne viennet ici que pour trouver un chiot gratis.... Et puis je trouve ca bien que même si notre dada c'est les boubous, ont pense à tous les autres, las labradors, les croisés berger et tout les copains corniauds qui subissent ca tous les jours...
Avatar du bouledogue
Dafy&Gus&Mia
Very Important Bouledogue
Very Important Bouledogue
 
Messages: 3396
Âge: 31 ans
Enregistré le: 14 Juin 2008, 21:26
Localisation: RP
Prénom du maître: Mélanie
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue: Dafy 04/06/2008, Gus 17/12/2011 et Mia 02/06/2013

Publicité

Un autre texte...

Messagepar ~Bounty~ » 12 Fév 2009, 19:03

J'avais créé un blog sur la protection animale il y a quelque temps et j'avais trouvé aussi ce texte...
La première fois que je l'ai lu j'en ai pleuré....

"Au fond du vieux refuge, dans une niche en bois,
Depuis deux ans je purge, d'avoir trop cru en toi.
Tous les jours je t'attends, certain que tu viendras,
Tous les soirs je m'endors, sans que tu ne sois là.

Pourtant je suis certain, je te reconnaîtrai,
Viens me tendre une main, je te la lécherai.
Tu te souviens très bien, quand je sautais sur toi,
Que tu me caressais, que je dansais de joie.

Que c'est il donc passé, pour que ce 16 juin,
Heureux que tu étais, je me rappelle bien,
Tu sifflais, tu chantais, en bouclant les valises,
Que tu m'aies attaché, là, devant cette église.

Je ne peux pas comprendre, et ne croirai jamais,
Que toi qui fus si tendre, tu sois aussi mauvais.
Peut-être es-tu très loin, dans un autre pays,
Mais quand tu reviendras, moi j'aurai trop vieilli.

Ton absence me pèse, et les jours sont si longs,
Mon corps s'épuise, et mon cœur se morfond.
Je n'ai plus goût à rien, et je deviens si laid,
Que personne, jamais, ne voudra m'adopter.

Mais moi je ne veux pas, que l'on me trouve un maître,
Je montre bien mes dents, et je prends un air traître,
Envers qui veut me prendre, ou bien me caresser,
Pour toutes illusions, enfin de leur enlever.

Car c'est toi que j'attends, prêt à te pardonner,
A te combler de joie, du mieux que je pourrai,
Et je suis sûr, tu vois, qu'ensemble nous saurions,
Vivre des jours heureux, en réconciliation.

Pour cela, je suis prêt, à faire de gros efforts,
A rester près de toi, à veiller quand tu dors,
Et à me contenter, même si j'ai très faim,
D'un vulgaire petit os, et d'un morceau de pain.

Je n'ai jamais rien dit, lorsque tu m'as frappé,
Sans aucune raison, quand tu étais énervé,
Tu avais tous les droits, j'étais à ton service,
Je t'aimais sans compter, j'acceptais tous tes vices.

Tu m'as mis à la chaîne, ou tu m'as enfermé,
Tu m'as laissé des jours, sans boire et sans manger,
J'ai dormi bien souvent, dans ma niche sans toit,
Paralysé, raidi, tellement j'avais froid.

Pourtant, si tu reviens, nous partirons ensemble,
Nous franchirons en chœur, la porte qui ressemble,
A celle d'une prison, que je ne veux plus voir,
Et dans laquelle, hélas, j'ai broyé tant de noir.


Voilà, mon rêve se termine, car je vois le gardien,
Puis l'infirmière, et le vétérinaire plus loin,
Ils entrent dans l'enclos, et leurs visages blêmes,
En disent long pour nous, sur ce qu'ils nous amènent.

Je suis heureux, tu vois, car dans quelques instants,
Je vais tout oublier, et, comme il y a deux ans,
Je m'endormais sur toi, mon cher et grand ami,

Je dormirai toujours, grâce à l'euthanasie.

Et s'il t'arrive un jour, de repenser à moi,
Ne verse pas de larmes, ne te prends pas d'émoi,
Pour toi, je n'étais " qu'un chien ", tu préférais la mer,
Tu l'aurais su avant, j'aurai payé moins cher.

A vous tous les humains, j'adresse une prière,
Me tuer tout petit, aurait peiné ma mère,
Mais il eut mieux valu, pour moi, cette manière,
Et vous n'auriez pas eu, aujourd'hui, à le faire"
"Il existe 2 choses infinies, l'univers et la BÊTISE HUMAINE, mais pour l'univers je n'ai pas de certitude absolue..." A.EINSTEIN

Image

Image

pétition pour Régina Chienne torturée et violée en Espagne

Mes blog....
http://boutalika.skyrock.com/

http://eyore-ka.skyrock.com/
Avatar du bouledogue
~Bounty~
Bouledogue adulte
Bouledogue adulte
 
Messages: 627
Âge: 38 ans
Enregistré le: 30 Jan 2009, 11:57
Localisation: Bergerac (24)
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Un autre...

Messagepar ~Bounty~ » 12 Fév 2009, 19:10

Journal d'un chien

1ère semaine
Aujourd'hui je complète une semaine de vie. Quelle joie d'être arrivé
dans ce monde.

1er mois
Ma maman s'occupe très bien de moi. C'est une maman exemplaire !

2 mois
Aujourd'hui on me sépare de ma maman. Elle est très turbulente et,
avec son regard, elle me dit au revoir.
J'espère que ma nouvelle "famille humaine" prendra aussi bien soin de
moi qu'elle le faisait.

4 mois
Je grandis rapidement, tout appelle mon attention.
Il y a différents enfants à la maison et pour moi, ils sont comme "des
petits frères". Nous sommes très farceurs, ils me tirent la queue et
je les mords pour plaisanter.

5 mois
Aujourd'hui, ils m'ont donné une engueulade.
Ma maîtresse est incommodée parce que j'ai fait pipi à l'intérieur de
la maison mais personne ne m'a appris où je devais le faire.
Alors, je dors dans le hall d'entrée. Ce n'est pas donné de supporter.

8 mois
Je suis un chien heureux!
J'ai la chaleur d'un foyer; je me sens aussi en sécurité, aussi protégé.
Je crois que ma famille humaine m'aime et me donne beaucoup de choses.
La cour est toute pour moi et, parfois, j'exagère, je creuse la terre
comme mes ancêtres, les loups quand ils cachaient la nourriture.
Personne ne m'éduque... Tout ce que je fais doit être correct.

12 mois
Aujourd'hui j'ai un an complet.
Je suis un chien adulte.
Mes maîtres disent que je grandis plus que ce qu'ils espéraient.
Qu'ils doivent être fiers de moi.

13 mois
Aujourd'hui ils m'enchaînent et je ne peux presque pas bouger même où
il y a un rayon de soleil ou quand je demande un peu d'ombre.
Ils disent qu'ils vont m'observer et que je suis un ingrat.
Je ne comprends rien à ce qui arrive.

15 mois
Rien n'est plus pareil...je demeure sur le balcon
Je me sens très seul.
Ma famille ne me veut déjà plus !
Des fois ils oublient que j'ai faim et soif.
Quand il pleut, je n'ai pas de plafond pour m'abriter...

16 mois
Aujourd'hui ils me retirent du balcon. Je suis sûr que ma famille
m'avait perdu.
Je suis si content que je saute de plaisir.
Ma queue ressemble à un ventilateur. En plus, ils vont m'emmener
promener!!
Nous nous dirigeons vers la rue et, soudain, ils arrêtent la voiture.
Ils ouvrent la porte et je descends joyeusement, pensant que nous
allons passer notre journée à la campagne.
Je ne comprends pas pourquoi ils ferment la porte et ils partent.
"Vous entendez, attendez !"
J'aboie...... ils m'oublient .....
Je courais derrière la voiture de toutes mes forces.
Mon angoisse grandit quand je me rendis compte que
j'avais quasi perdu mon souffle et qu'ils ne s'arrêtaient pas.
Ils m'avaient oublié !

17 mois
Je cherche en vain à retrouver le chemin du retour au foyer.
Je suis seul et je me sens perdu !
Sur mon chemin, ils existent des personnes de bon coeur qui me regardent
avec tristesse et me donne un peu de nourriture.
Je les remercie avec mon regard, du fond de mon âme.
J'aimerais qu'ils m'adoptent : j'aurais été fidèle comme personne!
Mais ils disent juste : Pauvre petit chien, il doit être perdu.

18 mois
Un jour, je passais près d'une école et je vis beaucoup d'enfants et des
jeunes comme mes petits frères, je m'approchais et un groupe, en riant, me
jeta une pluie de pierres "pour voir qui était le meilleur viseur".
Une des ces pierres, me blessa l'oeil et depuis lors, je ne vois plus
avec celui-ci.

19 mois
C'est incroyable.
Quand j'étais plus beau, ils avaient de la compassion pour moi.
Maintenant je suis plus faible; mon aspect change.
J'ai perdu mon oeil et les gens me montrent le balai quand j'ai
l'intention de m'allonger où il y a un peu d'ombre.

20 mois
Je ne peux quasi plus me bouger !
Aujourd'hui, je vais tenter de traverser la rue par où passent les
voitures, un vise juste!
J'étais en sécurité sur une place appelée "rue pavée", mais jamais je
n'oublierai le regard de satisfaction du conducteur, qui se vantait
même pour avoir visé juste.
Il m'a tué! ... Mais il a seulement démis les pattes arrières !
La douleur est terrible!
Mes pattes arrières ne m'obéissent pas et je me traîne avec difficulté
jusqu'au gazon, au bord du chemin.
Cela fait dix jours que je suis sur le sol, la pluie, le froid, sans
manger.
Maintenant, je ne peux plus bouger !
La douleur est insupportable!
Je me sens très mal, je ne trouve pas d'endroit humide et on dirait
que même mon poil est en train de tomber...
Quelques personnes passent et personne ne me voit, d'autres disent "ne
t'approches pas tout près".
Maintenant je suis presque inconscient; mais quelque force étrange me
fait ouvrir les yeux.
La douceur de sa voix me fit réagir.
"Pauvre petit chien, regarde comme ils t'ont laissé";
elle disait ... avec elle était un homme en tablier blanc.
Il a commencé à me toucher et à dit:" Je sais bien madame, mais il n'y
a plus de remède pour ce chien, c'est mieux qu'il arrête de souffrir.
La gentille dame, avec des larmes roulantes sur le visage, acquiesça.
Comme je pouvais, j'ai bougé la queue et je la regardais, les
remerciant qu'ils me portent secours pour me reposer.
Seulement je sentis la percée d'une piqûre qui me fit dormir pour
toujours, pensant à pourquoi j'étais né si personne ne me voulait...

Les amis, la solution n'est pas d'abandonner un chien dans la rue mais
bien de l'éduquer.
Ne transformez pas en problème une compagnie si reconnaissante
Avatar du bouledogue
~Bounty~
Bouledogue adulte
Bouledogue adulte
 
Messages: 627
Âge: 38 ans
Enregistré le: 30 Jan 2009, 11:57
Localisation: Bergerac (24)
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar Cooper 29 » 12 Fév 2009, 22:37

Ces textes sont très beaux et si tristes :cry:
Avatar du bouledogue
Cooper 29
Very Important Bouledogue
Very Important Bouledogue
 
Messages: 4650
Âge: 35 ans
Enregistré le: 05 Fév 2009, 21:22
Localisation: Brest
Prénom du maître: Sophie
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue: 02/01/2007

Publicité

Messagepar RIDDICK » 12 Fév 2009, 22:52

Moi je lis pas les textes tristes, c'est assez triste comme ça de savoir que des chiens sont malheureux :o

Je préfère consacrer les minutes que j'aurai pu passer à lire ça, à faire un câlin à mon bébé poilu que j'aime :love:
RIDDICK
 

Publicité

Messagepar bloody* » 12 Fév 2009, 22:59

Ces textes sont malheureusement tellement vrai. :( :( :(
bloody*
 

Publicité

Un autre que je viens de trouver....

Messagepar ~Bounty~ » 28 Fév 2009, 14:35

Un autre que je viens de trouver.... Un chien d'élevage qui s'adresse à l'homme...


"Plaidoyer d'une jeune mère...

Je suis prisonnière de cette cage depuis aussi loin que je me souvienne... Pourtant il y a
quelques heures, entre bonheur et désolation, j'ai donné naissance à mes huit petits entre
la chaudière rouillée qui contient de l'eau gelée, souillée et les excréments que j'ai laissé
quelques jours auparavant sur le grillage où mes nouveaux-nés sont tombés lorsque mon
ventre les a, malgré lui, libérés de mon amour pour les plonger dans cette nuit, ce froid,
cette solitude...

Ils sont déjà orphelins de père car j'ai vu son corps rigide et inanimé dans l'enclos de
l'autre côté du couloir. Puis il y a eu un peu de chaleur dans la grange... Celle du feu que
son corps sans vie a alimenté. Sa mort nous aura permis de rester en vie, hélas, quelques
jours de plus...

Dans mes rêves, il y a des enfants qui jouent avec des chiens et une balle et qui rient quand
un chiot roule maladroitement dans l'herbe. Je me demande si je saurais courir et
bondir...

Je n'ai pas mangé depuis qu'il a fait nuit dans le couloir à plusieurs reprises. Le jour et la
nuit, ce sont des mesures du temps que vous utilisez, vous les humains en qui j'ai déjà eu
confiance... Les ténèbres sont toujours suivies de la petite ampoule suspendue au plafond,
voilà ma mesure à moi pour le temps qui passe. C'est tout ce que je connais du temps, outre
la douleur et la peur qui m'habitent. Si je pouvais m'en approcher de cette petite lueur, j'y
réchaufferais mes petits... Je suis affaiblie, si fatiguée et ils ont froid.

Dans mes rêves, il y a des gens qui caressent leur animal... Je me demande comment c'est,
une caresse...

Ils sont blottis contre moi, à tenter de téter quelque lait qui assurera leur survie. Mais
compte tenu de mon état, je suis malade, affaiblie, amaigrie, j'en ai bien peu à leur offrir.
Si seulement on m'apportait un peu d'eau fraîche, quelques grains de moulée, je pourrais
être une bonne mère....

Ils ont ce joli pelage tout doux, tout soyeux que j'avais aussi à leur âge... Leur beauté me
fait oublier ma décrépitude, ma peur, mon épuisement. Dans mes rêves, quelqu'un me
donne un bain et je joue dans la mousse qui virevolte tout autour de nous...

J'ai entendu dire que de l'autre côté de la porte, il y a des oiseaux qui chantent... Ici, tout
n'est que symphonie de douleur, de peur, de résignation, de misère... Je n'ai jamais
entendu de musique autre que celle-ci... Dans mes rêves, j'entends votre voix
réconfortante et bienveillante qui m'appelle alors que je cours vers vous...

Deux de mes tout petits n'arrivent pas à téter suffisamment et je les vois agoniser sans
bruit, sans résister... Je les lèche affectueusement pour qu'ils sachent que je les aime, pour
qu'ils connaissent la tendresse et l'affection avant de mourir. Je leur offre ce que je
voudrais tant recevoir...

J'ai entendu parler d'un endroit qu'on appelle une maison... Il semble que mes petits
pourraient y dormir sur un petit coussin, boire de l'eau fraîche, se cacher sous vos
couvertures dans votre grand lit... Dans mes rêves, nous jouons et cabriolons sur le
parquet tout propre et lustré...

Un autre de mes nouveau-nés a une patte coincée dans le grillage trop grand pour nous
soutenir convenablement et je n'arrive pas à l'en extirper. Il pleure. C'est si difficile pour
mon coeur de mère d'être là, impuissante, hurlant pour qu'on vienne à son secours. Seul
l'écho de la nuit glaciale répond à ma supplication. Il s'affaiblit et je n'y peux rien...

J'ai entendu dire que de l'autre côté de la porte, il y a des saisons, des papillons, des
fleurs... Dans mes rêves, j'arrive presque à ressentir l'odeur du printemps, de l'herbe
fraîche...

Tandis que les autres se sont définitivement tus, deux d'entre eux sont plus forts et pour
ces survivants, j'ai le choix... Les laisser vivre pour qu'ils aillent dans cette cage à peine
plus grande que celle-ci dans une quelconque animalerie de quartier. Vous pourriez
peut-être l'adopter...

J'ai entendu dire que des gens offrent des choses agréables et multicolores à leur chien
qu'ils peuvent mâchouiller ou grignoter... Dans mes rêves, tandis que vous me portez dans
vos bras, je m'agite doucement pour vous montrer celui que je préfère...

... Ou alors, je peux choisir, tandis que je tourne sans cesse dans mon petit espace
insalubre et lugubre, de leur broyer la colonne pour les entendre hurler quelque temps
avant que l'on vienne le détruire... Ainsi, ils vivraient éternellement et confortablement
dans mes rêves...

Si vous étiez ici, maintenant, que choisiriez-vous pour votre enfant, dites-moi...

Il est trop tard, ils viennent et j'entends leurs pas. Non, par pitié, non, ne les emmenez pas!
Ils sont trop jeunes et je n'ai pas eu le temps de leur apprendre tout ce qu'ils doivent... Ils
sont malades et ils ont froid, ils ont besoin de moi... Non, non...

Trop tard, ils les ont pris. Si au moins l'un de ces inhumains, celui-là même qui m'a battue
il y a quelques mois alors que je refusais le viol qui aura fait de moi une mère, leur avait au
moins adressé un mot gentil, une caresse... Ils les placent brusquement dans une autre
cage où déjà deux autres petits sont entassés. Les cages disparaissent derrière la porte. Il y
a eu une grande lumière lorsqu'elle s'est ouverte... Est-ce donc cela la vie? Dehors? La
lumière...

On m'a dit que, s'ils survivent au long trajet, ils seront emmenés dans une animalerie et
qu'une fois toilettés et parfumés, ils seront mis dans une cage, une autre... Plus rien n'y
paraîtra, personne ne saura qui est leur père dont la carcasse fumante achève de se
consumer et de leur mère qui agonise...

Si vous les aimez vraiment, ne les adoptez pas parce que cela ne nous donnera pas
davantage de nourriture, d'eau, de chaleur... Et si vous ne les achetez pas, alors peut-être
ce vous appelez la mort viendra me délivrer... Sinon, je survivrai encore et cela, je ne peux
plus le subir. Je me demande comment elle est cette dame, la mort... Tiens, je la vois juste
là devant moi... Comme elle a l'air gentille et douce, bienveillante et confortable... Comme
dans mes rêves...

Si vous étiez ici, maintenant, que choisiriez-vous, dites-moi... La délivrance ou la
souffrance???

Je n'ai pas de nom, j'ai vécu quelques mois, à peine vingt-trois selon votre calcul mais je
leur ai rapporté douze chiots vivants... Et voilà, tout s'arrête ici, maintenant, car je choisis
d'aller vers la délivrance...

Prenez bien soin de mes petits... Je vous pardonne, adieu..."
Avatar du bouledogue
~Bounty~
Bouledogue adulte
Bouledogue adulte
 
Messages: 627
Âge: 38 ans
Enregistré le: 30 Jan 2009, 11:57
Localisation: Bergerac (24)
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar ~Enzo~ » 16 Mar 2009, 00:04

faudra qu'on m'explique pourquoi je fond en larme a chaque fois que je li ce texte, et surtout pourquoi je m'obstine a le lire (le premier) je ne lirais pas le deuxième, je suis déja en train de pleurer, j'vais pas en rajouter..

j'trouve ça horrible, j'comprend pas comment on peut faire ça a un animal.. je sais pas mème si parfois il nous horipile il nous énerve, j'ai desfois détestée mon chat parcequ'il avait pisser sur mes chaussure ou détruit mon canapé, mais jamais je l'aurais abandonnée, ça ne ma jamais traversée l'esprit !!
il reviens toujours avec ça petite tète et je le lui pardonne aussi vite que je me suis énervée..

quand on prend un animal, on l'assume, lui n'a pas demandée a etre avec nous, c'est nous qui décidons de le prendre, c'est pour nous faire du bien a nous avant tout..

fin bref, ça ma mis dans l'mal ce texte.. :(
My name is JUSTINE !! lol

Image
Avatar du bouledogue
~Enzo~
Bouledogue adulte
Bouledogue adulte
 
Messages: 616
Âge: 27 ans
Enregistré le: 26 Fév 2009, 14:02
Localisation: 77
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar ~Enzo~ » 16 Mar 2009, 00:10

j'ai lu le deuxième, j'pleure encors plus youpi !!

j'pleure plus quand j'li ça sur des animaux que sur les ètres humains o_O
Avatar du bouledogue
~Enzo~
Bouledogue adulte
Bouledogue adulte
 
Messages: 616
Âge: 27 ans
Enregistré le: 26 Fév 2009, 14:02
Localisation: 77
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar Coffee » 20 Mar 2009, 13:07

vous me faites tous pleurer,ces textes sont vraiment horrible, ils donnent envie de sauver tous ces chiens.

Le premier texte me touche plus particulierement car c'est l'histoire de mon berger allemand, sauf qu'on l'a sauvée a temps alors qu'elle était dejà chez le vétérinaire. Pauvre famille qui l'a abandonnée pour s'acheter un chien plus...petit!!! c'est vraiment affreux ce que des gens peuvent faire!
Avatar du bouledogue
Coffee
Bouledogue adulte
Bouledogue adulte
 
Messages: 608
Âge: 32 ans
Enregistré le: 07 Jan 2009, 18:38
Localisation: bègles 33
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar annabelle » 20 Mar 2009, 13:45

:cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:
Adélie et sa boule puante : Koxie-Nelle
Avatar du bouledogue
annabelle
Very Important Bouledogue
Very Important Bouledogue
 
Messages: 6671
Âge: 37 ans
Enregistré le: 08 Avr 2007, 21:22
Localisation: dunkerque ( cappelle la grande)
Prénom du maître: Adélie
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): Veuf(ve)
Date de naissance du bouledogue: 11/08/2007

Publicité

Messagepar Corinne & Boston » 20 Mar 2009, 13:53

:cry: :cry: :cry: :cry: :cry:
Image
Avatar du bouledogue
Corinne & Boston Petite-Main alcool
Modératrice du harem
Modératrice du harem
 
Messages: 16022
Âge: 46 ans
Enregistré le: 02 Jan 2007, 20:58
Localisation: loire
Prénom du maître: corinne
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): En couple
Date de naissance du bouledogue: 09/08/2006
Participation: Petite-Main
Participation: alcool

Publicité

Messagepar Boully28 » 20 Mar 2009, 14:42

Moi c'est pas des larmes qui me vienne c'est de la colére, de la rage et du dégout !!! Comment on peut faire ça a un animal !!!
Boully28
Bouledogue sage
Bouledogue sage
 
Messages: 2416
Âge: 33 ans
Enregistré le: 30 Mai 2008, 15:08
Localisation: St denis les ponts (28)
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar zoé123 » 29 Mar 2009, 16:09

ces textes sont si triste... meme si on en a deja lu certains il est bon de les relire pour se rappeler la dure realité meme si ca fait super mal au coeur...
trop touchant... :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:
Voila je viens sur ce site grace a une amie qui en fait deja partie.j ai le plaisir d avoir a la maison 2 bouledogue francais zoé et iron
Avatar du bouledogue
zoé123
Bouledogue sage
Bouledogue sage
 
Messages: 2128
Âge: 35 ans
Enregistré le: 18 Oct 2007, 14:32
Localisation: venant du 59, installée maintenant en belgique
Prénom du maître:
Genre: Non spécifié
Situation amoureuse (du maître(sse)): Pas envie de le dire
Date de naissance du bouledogue:

Publicité

Messagepar Jeko 18 » 29 Mar 2009, 18:13

Tous ces textes sont malheureusement la triste réalité.Et j'ai l'impression que tous celà n'est pas près de s'arrêter.En effet, l'humain est naturellement égoiste et méchant.
Avatar du bouledogue
Jeko 18
Bouledogue sage
Bouledogue sage
 
Messages: 1340
Âge: 45 ans
Enregistré le: 25 Nov 2008, 22:07
Prénom du maître: Magali
Genre: Femme
Situation amoureuse (du maître(sse)): ---
Date de naissance du bouledogue: né le 25/07/14

Publicité


  • Publicité

Retourner vers Les autres races de chiens, animaux à poils, ou à plumes

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Partenaires : Ecrivain Public, Mobilier Médiéval, Hébergement web © MurDeWeb